Modélisation et Calculs Scientifiques

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Un Peuple – Un But – Une Foi

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT

SECONDAIRE DES CUR ET DES UNIVERSITES

 

                                                                             PROJET DE DECRET PORTANT CREATION

                                                                             ET ORGANISATION  DU  DIPLOME  DE DOCTORAT  

                                                                             EN MATHEMATIQUES MENTION  MODELISATION

                                                                             ET CALCUL SCIENTIFIQUE A LA  FACULTE DES SCIENCES

                                                                             ET TECHNIQUES DE L’UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

Responsable de la Formation Doctorale : Diaraf SECK, Maître de Conférences

 

                                                  RAPPORT DE PRESENTATION

 

 

Conformément aux dispositions de la loi n°……. relative à l’organisation du système Licence, Master, Doctorat (LMD) dans les Universités sénégalaises, le présent projet de décret a pour objet la création du diplôme de Doctorat en Mathématiques mention Modélisation et Calcul Scientifique à la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

 

La création de ce diplôme s’inscrit dans le cadre de la nouvelle architecture de l’enseignement supérieur.

 

Le  Doctorat en   Mathématiques mention Modélisation et Calcul  Scientifique  en  tant  que  formation  aux métiers  de l’analyse    et  de  l’aide  à  la  décision, est  avant  tout  une  formation  pluridisciplinaire. 

En ce début de millénaire,  La Modélisation Mathématique,  et le Calcul Scientifique   pris ensemble sont une entité inter et multi disciplinaire qui est reconnue comme la troisième voie de l’investigation scientifique au même titre que la théorie et l’expérimentation. La modélisation mathématique, la simulation constituent ensemble un nouveau domaine scientifique émergeant à la mesure des progrès de la technologie. Les instruments technologiques utilisés dans l’expérimentation scientifique permettent de faire des investigations allant de l’infiniment petit à l’infiniment grand dans des ordres tels la nano seconde (1/ (10^9 seconde), le femto mètre (1/ (10^15) mètre). A ces dimensions, la nature se présente sous toute sa complexité. Pour comprendre les phénomènes, la théorie est puissante mais insuffisante tandis l’expérimentation est souvent inopérante. Les modèles numériques produits par les mathématiques offrent une représentation visuelle de ces phénomènes accessibles via les ordinateurs et permettent de les reproduire à des échelles adaptées. C’est ainsi que le début du nouveau millénaire a coïncidé avec la reconnaissance de la modélisation mathématique et de la simulation comme une composante à part entière de l’investigation scientifique sur le même pied d’égalité que la théorie et l’expérimentation. Cependant sa pratique nécessite l’interdisciplinarité et la multidisciplinarité. Avec ce nouvel outil d’investigation, on peut entrer dans l’intimité de la cellule vivante cherchant à décoder leurs messages pour comprendre les mécanismes de maladies comme le cancer, le sida, etc.… La modélisation mathématique est un des instruments privilégiés qui permettront de comprendre les mécanismes du temps, du climat et de leurs perturbations. De même d’autres questions déjà si cruciales p/ur l’humanité comme la gestion des ressources en eau, le contrôle de la qualité de l’air requièrent la modélisation mathématique et la simulation._ Un autre avantage apporté par la modélisation mathématique est d’ordre p©dagogique. En affet il appa2aît dans la plupart des études que la faiblesse de l’engagement des jeunes en sciences, en mathématiques et en technologie, surtout dans les pays moins développés provient d’un certain mythe de leur inaccessibilité. Voilà que la modélisation mathématique et la simulation permettent de  voir  l’invisible. On peut voir les atomes, les molécules, le cheminement des cellules dans le corps, on peut voir naitre et mourir une étoile, on peut voir un plan et une droite qui lui est tangente, etc.…La modélisation mathématique avec son volet « visualisation » donne à la science et à la technologie un aspect plus convivial.  

           

A cette fin, le présent décret fixe les règles générales relatives à l’admission, à l’organisation des enseignements et de la recherche, au contrôle et aux modalités d’évaluation des connaissances ainsi qu’aux conditions de délivrance du diplôme.

 

 Telle est l’économie du présent projet de décret soumis à votre signature.

  

                                                                                  Fait à Dakar, le

 

                                                                                  Le Ministre de l’Enseignement secondaire

                                                                            Des CUR et des Universités

  

                                                                                    Moustapha SOURANG

 
Accueil